Ma Photo

Dit sur Twitter

Ce que je trouve Delicious

Publicité


Tout trouver...



  • Sélectionnez "Mes blogs" pour chercher dans... mes blogs !

Gommettes

« Et le Ministère de l'Outre-Mer laisse trainer... | Accueil | On est peu de choses »

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83452284569e200e008dda9b08834

Voici les sites qui parlent de L'écrit Web, par Joël Ronez :

Commentaires

joel ronez

bonjour Sebastien, et merci pour ton billet. Quelques précisions, pour éviter de paraitre un peu psycho-rigide :) :

- la citation dont tu parles ne signifie pas qu'il est interdit de critiquer, bien au contraire (je suis moi-même un maitre critiqueur, de bonne et souvent de mauvaise foi...) Elle incite à le faire inteligemment, c'est à dire en ménageant la cible, pour éviter que celle-ci ne soit atteint du syndrôme d'égocentrisme dont je parles à la même page, ou plus simplement de la paranoïa inhérente à toute critique via un écrit public. Sans parler de l'absence des nuances portées par la voix, qui ne laisseront pas percevoir l'éventuel second degré.

Dont pour conclure : mon bouquin est tout à fait critiquable, même par des gens mal placés comme toi (CFPJ+ton bouquin...:) ). J'ai d'ailleurs ouvert le blog que tu mentionnes à cet effet. Et je serais ravi d'y recueillir les perles dont tu parles, qui ont surement échappé à 4 phases de relectures et corrections, qui comme on le sait ne sont jamais assez nombreuses...

De plus, le sujet est suffisemment anomique pour être discuté. Donc j'attend sur le blog en question tes judicieuses remarques..

Sébastien Bailly

oh, ce ne sont que des détails dans un livre que je trouve très pertinent. Pas de quoi fouetter un chat.

Alors, si tu me pousses, une petite coquille qui m'a plu : à un moment, il est question de "l'ange du texte", au lieu de "l'angle du texte". Et j'ai trouvé ça fort poétique.

Su le fond, tu dis, de mémoire, qu'un paragraphe doit faire plus d'une phrase. Or, il y a de très beaux paragraphes d'une seule phrase, voire même d'une seule phrase très courte.

Et je n'aime pas quand tu parles d' "accroche" pour qualifier le microcontenu (ce qu'on appelle parfois le "short header") qui incite à cliquer pour voir l'article en entier. De mon côté, je parle d'accroche pour le début du texte, l'attaque. Et il y a donc risque de confusion. Mais je n'ai pas mieux en magasin.

Le reste est encore plus anecdotique. Ce sont des choix éditoriaux, j'aurais sans doute approfondi certaines parties, notamment sur la nécessité d'écrire court et concis, en montrant par l'exemple que certains textes peuvent être largement réduit. Sans aller jusqu'à dire, comme toi, qu'il fautfdaire 50 % plus court que sur papier : je trouve cette règle bien trop arbitraire.

voili, voilou.

Promis, je viendrai faire des commentaires sur ton nouveau blog...

Et il faut qu'on trouve l'occasion de bouffer ensemble un de ces jours.

delcroix

Chiche que vous reparlez aussi lors d'une prochaine rencontre blog en nord sur l'écriture multimédia :-)

FB

merci pour "l'ange du texte", vais tout de suite partir à sa recherche!

et plus sérieux : moi aussi j'avais tiqué avec cet axiome des "50% plus courts" - on profite plutôt de nos sites pour rendre accessibles en ligne des version intégrales de textes ou d'articles que la contrainte presse ou édition nous a obligés à raccourcir pour la version papier...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire