Ma Photo

Dit sur Twitter

Ce que je trouve Delicious

Publicité


Tout trouver...



  • Sélectionnez "Mes blogs" pour chercher dans... mes blogs !

Gommettes

« Le parler que j'aime | Accueil | Yahoo : la pub de trop ? »

Commentaires

Jyvais

Vaste sujet, débouchant sur bien des questions... Pour ne prendre que celle-ci, Google, dont la magie n'est certes pas moindre : on sait qu'en titillant ledit moteur comme il convient, on contribue à "faire venir de l'audience". Mais Google comme moyen d' "investigation" ? Tel ce fameux barbier qui "rase tous ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes" (la question étant de savoir, paradoxe, s'il se rase lui-même...), Google qui "ne donne que les informations qui ne sont pas nouvelles" peut-il apporter par lui-même du nouveau? La seule issue au paradoxe du barbier c'est en fait...de se laisser pousser la barbe. Et pour Google, d'y apporter soi-même ce qu'on cherche.

Janpier

« Pour peu qu'il sache nager. » On espère en eaux claires :-)

Jean-Baptiste Ingold

Le monde diplo* décris là le fonctionnement de google news qui analyse les nouveaux sujets émergeants dans l'actualité.

Doit-on aller plus loin et analyser les signes précurseurs de l'actualité dans la recherche google**.

Et y répondre humblement.

Ou rester dans des positionnements traditionnellement de la profession et on se base sur le flaire de journalistes "qui se mouillent".

Entre parenthèse google-news est souvent le révélateur du buzz-mécanique de l'AFP repris en coeur sur les sites médias. Cela dans la continuation d'un mode de fonctionnement traditionnel dans la PQN et PQR. Il serait intéressant d'étudier et amplifier les signaux faibles. Des initiatives se font jour outre-atlantique et en France. Je pense par exemple à zutopix.org.

Les journalistes n'y sont pas forcément présents.

*On rêve il n'y a pas de commentaire sur Le Monde diplo :!

**Quelques notes sur le sujet
http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/reflexion-sur-insight-google

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.